Cycle 1

1...89101112 

Teaser du cycle deux 


Extrait du Rapport X-42 du professeur David Mc Togert du laboratoire du Service 21, le 16 mars 2045.

Page copy protected against web site content infringement by Copyscape


« Les éléments qui nous sont parvenus de l'Arizona sont inconnus dans nos fichiers actuels. Ils ne correspondent à aucun autre organisme vivant que nous avons découvert grâce aux multiples météorites qui entrent en collision avec la terre. Nous avons dû créer de nouveaux protocoles d'analyses afin de pouvoir observer ces nouvelles cellules. Celles-ci sont hautement instables et ce malgré le froid et la cryogénisation. Nous avons dû en détruire une bonne partie car elles se développent à une très grande vitesse formant des organismes unicellulaires de forme quasi humaine et de couleur noire. D'où leur appellation d'ombres dans les services.
Au stade actuel de nos recherches, il nous paraît difficilement concevable de garder l'intégralité de ces cellules dans nos services. Leur potentialité est probablement énorme, mais nous ne pouvons garantir la sécurité même de nos installations et de nos locaux. Nous demandons donc l'autorisation de détruire les échantillons restants et de n'en garder que trois en attendant de posséder le matériel adéquat.
Nous demandons aussi que la zone de recherches en Arizona soit mise en quarantaine et que le trajet de la météorite soit réexaminé afin de délimiter un périmètre de recherches. Il est plus que probable (et les récentes études l'ont démontré) que d'innombrables particules de météorites se soient détachées de celles-ci avant l'impact. Il faut retrouver absolument ces cellules, elles peuvent s'avérer être dangereuses pour les populations locales. Nous recommandons évidemment une grande prudence ainsi qu'une grande discrétion. Les médias ne doivent pas être informés de l'affaire.
Il semble, à la vue de ces derniers éléments, que le nombre de météorites ne cessent de s'accroître apportant à chaque fois de nouvelles cellules extraterrestre dans la biosphère terrestre. Cette accumulation n'a jusqu'à présent eu aucune influence visible sur les différents milieux terrestres, néanmoins, le risque n'est pas à exclure. Nos unités de recherches travaillent sans relâche et nous demandons, à nouveau, l'augmentation de nos moyens matériels et humains. Nous devons accélérer également la vitesse de nos interventions afin de capturer au plus vite les organismes extraterrestres.

En ce qui concerne les clones, là aussi, nous manquons de moyens. Les cellules embryonnaires parviennent à terme, mais l'évolution des clones s'achève précocement. À ce jour, aucun enfant n'a dépassé le stade des cinq ans. Nos scientifiques ne parviennent toujours pas à comprendre ce phénomène. Il semblerait que les cellules clonées aient une durée de vie très réduite. Ceci était connu et déjà observé chez les animaux, mais les solutions animales ne sont d'aucune efficacité chez l'homme. Le programme a déjà pris, malheureusement, plusieurs mois de retard et cela devrait encore s'aggraver.

Il est clair, après tous ces éléments, que nous devons impérativement bénéficier de moyens supplémentaires. Le plan doit être revu à la hausse et ce plus tôt que prévu. La production de clones ne pourra pas commencer d'ici cinq à dix ans. Quant aux cellules, elles ne pourront nous dévoiler tous leurs secrets que d'ici plusieurs mois. Elles sont, pour l'instant, que d'un intérêt plus que limité. Quant à les mélanger à des cellules humaines, c'est encore trop tôt. »


               


1...89101112 

Copyright Emmanuel Blas ©. Tous droits réservés. http://www.omnitempus.quelquesraresqualites.frPartenaires : Fleurs de Sakura Manga | Fleurs de Sakura Comics
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
mercredi 9 octobre 2013 - Webmestre : Sylvie Blas